Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 17:35

La vie n’est qu’une longue succession de cycles qui se suivent, se croisent et s’entremêlent.

Il y a quelques jours, je parlais ici-même des vins de 2013 qui entament leur période d’élevage.

Pour le Grand-Vin 2012, c’est au contraire la fin de l’élevage en barrique et le retour en cuve avec en ligne de mire la mise en bouteilles au printemps prochain.

Les barriques vont donc partir vers d’autres cieux et sûrement d’autres destinations. Elles attendent bien serrées leur départ.

Fin d’élevage

Le chai à barriques vient d’être nettoyé car c’est un des rares moments de l’année où on peut l’avoir totalement vide. Je m’en suis donnée à cœur-joie avec ma mono-brosse fétiche. Certains aiment lire ou écouter de la musique, et bien moi c’est passer la mono-brosse !

Et le vin dans tout ça ?

Il est maintenant en cuves et va se reposer pendant environ 2 mois avant de rejoindre les bouteilles et les clients qui attendent (j’espère avec impatience).

On a succombé au rituel de prendre l’apéritif avec ce Grand-Vin rouge 2012. Il m’a donné un frisson dans le dos à la première gorgée car un vin réussi c’est avant tout de l’émotion par les sensations tactiles en bouche.

En finissant mon verre, j’ai aussi eu tout le loisir de revivre dans mon esprit les étapes de ce millésime avec ses joies et ses difficultés.

Je n’oublie jamais les vendanges et les vendangeurs ; autant de moments de travail intense et d’instants simples d’humanité, qui eux-aussi donnent des frissons.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eric B 23/01/2014 21:41

Oui, je te le confirme : on attend le Grand Vin avec impatience :-)

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche