Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2014 6 11 /10 /octobre /2014 11:35

C’est fait, une de plus comme on dit souvent. Les vendanges sont terminées depuis vendredi.

J’avais reconvoqué notre petite équipe mercredi pour récolter les Cabernets ; surtout du Cabernet Franc chez nous.

Ce fut chose faite jeudi soir. Là aussi belle qualité et beaucoup de joie en pensant par avance au vin qui sera produit par ces raisins.

Enfin, pour conclure cette saison 2014, on a récolté le Petit-Verdot vendredi matin.

C’était le bon moment car en quelques jours les peaux s’étaient affinées et ça et là, on voyait poindre quelques baies fendues ; première étape avant la pourriture. Il n’aurait pas été judicieux d’attendre au-delà du week-end.

A midi, on en avait terminé.

Vendanges terminées

La dernière remorque a été décorée comme il se doit dans ces circonstances.


Dernière remorque à trier avant d’égrapper. La dernière de l’année !

Vendanges terminées

Comme il s’agit de Petit-Verdot, le jus était déjà coloré en arrivant dans la cuve.

Maintenant, il reste à attendre qu’il entre en fermentation.

Dans le chai, il y a deux « esprits » qui cohabitent sans lien l’un avec l’autre.

D’un côté, il y a les cuves nouvellement remplies et qui contiennent du jus de raisin. On est encore dans une phase juvénile en ayant aussi en tête les images des grappes sur les souches et de la saison culturale.

D’un autre côté, se trouvent les cuves de merlot dont certaines ont pratiquement terminé la fermentation alcoolique. Dans le verre, on a déjà du vin avec déjà sa propre personnalité.

Un jour prochain, il faudra l’assembler et l’élever. Puis il se retrouvera bien vite dans des bouteilles puis sur la table du consommateur. Tout cela donne le vertige !

Heureusement, on n’y est pas encore et loin de là.

Profitons-donc de l’instant présent car nous venons de vivre des vendanges paisibles comme on en rêve tous les ans ou presque.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Claude DUFFOUR 20/10/2014 22:58

Bonsoir Corinne,
Bon, nous ce n'est pas les vendanges que l'on a terminé mais le bois....
Le bois de chauffage dans la forêt sectionnale pour nous chauffer les hivers prochains.
Et c'est dur, au moins aussi dur que les vendanges.
Alors ce soir, avec notre bucheron, au dîner, bu un petit champ 2007.
Bien, bon, très bon même digeste, du bon bordeaux, très agréable avec notre andouillette.
La bouteilles vidée en un rien de temps, le vin comme on l'aime.
Il faut que je retourne vous rendre visite.
Un Auvergnat....
Un Auvergnat

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche