Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 20:36

Nous venons de soutirer la plupart des vins.

Comme je l’avais annoncé précédemment, les fermentations malolactiques touchent à leur fin.

Il était donc temps de soutirer les premières cuves terminées.

C’est toujours le même bonheur dans le chai quand, au cours d’un transfert de vin, on a l’ambiance de la pièce emplie de la bonne odeur du vin. C’est une explosion d’arômes !

Cela donne du courage et il en faut bien car la contrepartie de tout cela, c’est le nécessaire nettoyage des cuves que l’on vient de vider. Celui qui n’a jamais travaillé dans un chai ne sait pas combien de temps on passe au nettoyage. C’est au moins la moitié du temps de présence dans le chai qui est occupé tuyau d’eau à la main !

Pour me rassurer, Jean-Michel me dit qu’en Californie, c’est plutôt les trois-quarts du temps qui est employé au nettoyage ! Dit comme cela, ça rassure…

Pour les blancs, dans nos premières années de vignerons, nous faisions de l’élevage sur lie et même avec bâtonnage. Nous étions jeunes et n’avions vraisemblablement pas trouvé notre identité ! Puis, avec le temps, les choses sont devenues plus claires sur ce qui nous plaisait. C’est la raison pour laquelle, le « Vin Passion » est né. Exit les barriques et l’élevage sur lie !

Le vin est l’assemblage des trois cépages bordelais et il se présente tel qu’il est, sans maquillage. L’élevage sur lie, c’est une manière de donner un simulacre de profondeur au vin sans que celui-ci ne contienne intrinsèquement cette profondeur.

Le Vin Passion est lui-même, c’est-à-dire l’expression la plus pure des raisins qui ont simplement été pressés pour en faire sortir le jus. La profondeur vient du raisin et de ce fait, elle respecte la tension qui porte le vin durant la dégustation.

Tout cela pour dire que les vins blancs ont donc été soutirés pour les séparer des lies.

Maintenant, on visualise très bien ce que sera le Vin Passion 2014.

On le visualise tellement bien qu’on a pris l’apéritif avec !...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

senegal 30/12/2014 17:12

Votre blog est tout simplement magnifique et vos articles trés intéressant

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche