Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 16:04

C’est fait, on est en 2015 !

Que dire sinon que le temps passe vite … et que la poussière t’attend ; comme le dit si bien Cabrel.

Mais restons positifs !

Je souhaite à tous une vraie bonne année 2015. Evidemment, la santé est la première chose que l’on peut souhaiter car sans elle, les perspectives sont minces.

Mais, dans cette période troublée où beaucoup n’ont plus de repères, on peut espérer pour chacun de trouver une ligne de vie, un épanouissement simple mais régénérateur pour l’esprit et par ricochet pour le corps.


Ma vie de vigneronne biodynamique me permet de rester en contact permanent avec l’avancement des saisons, le cours des planètes, le cycle de la vigne ; bref, d’être partie et spectateur de ce « Tout » qui vit sa vie et qui fait la vie sur Terre.

Par rapport à d’autres cultures, la vigne se raisonne en décennies, voire en générations. Du moins, c’est ainsi que je vois la vigne, même si malheureusement le monde viticole perd de plus en plus cette dimension pour vivre au jour le jour, sans but et sans perspective.

Ce rythme qui m’est imposé au travers de mon métier est structurant et préserve de ces pertes de repères modernes. J’en suis convaincue depuis longtemps, le Rythme est la solution au Chaos !

J’invite chacun à s’arrêter devant un vieux cep de vigne et de l’observer en pensant à sa vie passée. Il en porte les cicatrices par les plaies de taille. Ainsi, on peut se projeter dans le passé 10, 20, 30 voire 50 ans en arrière. Par les soins qu’il reçoit du vigneron, ce cep portera encore des fruits pendant de nombreuses années.

Alors, on peut faire le parallèle avec sa propre vie passée et à venir. Cela nous aide à retrouver un sens vrai à notre existence.

Et loin chercher des dépaysements à l’autre bout du monde, je viens de passer quelques jours en famille avec les enfants et mon mari. Que peut-on demander de mieux sur Terre ? Le bonheur simple d’être proche de ceux qu’on aime le plus ; tout simplement.

Ce bonheur simple, je le souhaite à tous avec force et sincérité !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche