Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2008 1 21 /07 /juillet /2008 09:03

A cette saison, il y a de nombreuses choses à faire. Je vous ai parlé de la mise en bouteilles qui arrive et qu'il faut préparer. Mais il y a aussi la vigne qui pousse, les rendez-vous avec les clients, particuliers ou professionnels, la comptabilité, les factures à émettre,…

Bref, le quotidien de tout viticulteur.

J'en ai parlé aussi, mais depuis qu'il a eu son bac, il faut chercher un studio à notre fils Thomas. Tarbes n'est pas très éloignée de chez nous mais il faut tout de même 4 heures en voiture pour s'y rendre.
Nous savons maintenant qu'il y a un régiment de l'armée dans cette ville, avec des vétérans célèbres, même si cela ne nous aide pas beaucoup dans les recherches.

Heureusement, grâce à ce blog, j'ai eu une proposition spontanée d'aide de la part d'une personne que je ne connais pas, Pierre Le Hong, mais qui a déjà rencontré Jean-Michel pour la réalisation d'un livre sur les Châteaux du Médoc. Ce futur livre, coécrit avec notre désormais ami Eric Bernardin, devrait connaitre un beau succès car il a une approche nouvelle et très ludique des grands domaines de la région.

Pierre s'est donc proposé de m'aider dans la recherche d'appartement dans sa ville de Tarbes. Il l'a fait de façon très professionnelle en me faisant des rapports très précis accompagnés de photos.

Ce fut pour moi un aide précieuse et je l'en remercie.

Parfois, on trouve donc des vraies personnes gentilles, sans contrepartie.

 

J'ai pris une journée pour me rendre à Tarbes avec Thomas. Avec 2 fois 4 heures de trajet dans la journée, cela laisse malgré tout peu de place pour une vraie prospection efficace et déterminante.

Je serai donc obligée d'y revenir au moins une fois.

Malheureusement, toutes mes journées de la semaine sont déjà occupées avec un point culminant jeudi et vendredi, qui sont des jours de mise en bouteilles.

 

Ce problème de chambre hante mes jours et mes nuits. Mon fils, qui fêtera bientôt ses 18 ans, est encore tout petit dans mon esprit. Le changement majeur dans sa vie que constitue le départ dans une autre ville pour 5 ans avec un retour épisodique à la maison doit absolument bien se passer.

Le fait de voir l'école et son futur lieu de vie lui a permis de prendre complètement conscience de la réalité à venir, alors que jusqu'à maintenant il faut avouer que tout restait un peu flou dans son esprit. Il a donc connu le phase estomac noué et larmes prêtes à sortir!

Mon rôle de mère est de l'accompagner en lui donnant les meilleures chances.

 

Malheureusement, je n'ai pas l'impression d'assumer ce rôle au mieux. Mon travail de viticultrice ne partage pas, du moins pas assez dans ces moments importants de la vie.

 

Comme toujours, je vais faire au mieux en pensant malgré tout que je n'ai pas totalement fait ce que qu'on pourrait attendre d'une mère pour son enfant.

Lorsque cette satanée chambre sera trouvée, j'aurai un vrai poids de moins à porter toute la journée… et surtout la nuit dans mes rêves.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche