Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 08:28

Depuis quelques jours, j’ai un peu rompu avec mes habitudes de vous faire partager mon quotidien, mes plaisirs et … mes coups de gueule.

J’étais en vacances !

Cependant, les vacances chez Jean-Michel Comme ne sont jamais de grandes vacances avec des destinations exotiques. Nous étions en vacances à…Margueron, chez nous sur le domaine.

C’est un avantage indéniable d’avoir deux « chez soi ». Lorsqu’on quitte un endroit pour l’autre, on a tout de suite l’impression d’être en vacances!


Nous n’avons jamais tellement eu la possibilité  (ni l’envie) de partir loin. Tous les ans, Jean-Michel « laisse » Pontet-Canet aux alentours du 15 août, lorsque les jeux sont pratiquement faits pour la récolte. Cela laisse peu de place pour partir loin. Souvent, il y a déjà les vendanges à préparer ou un mise en bouteilles en vue.

Et aussi, depuis nos premières années de viticulteurs, j’ai tellement pris l’habitude d’économiser sur tout que même si les choses se sont améliorées, j’ai toujours la main qui tremble au moment de faire le moindre chèque !

 

Donc, notre programme de vacances fut : travail dans les chais, traitements des vignes mais aussi quelques sorties locales et surtout lectures sur chaise longue. Un bonheur simple mais un vrai bonheur quand même.

Jean-Michel a enfin pu terminer son « livre-pavé » de 1000 pages en anglais sur le président américain Truman. Il doit être le seul en France à avoir lu un tel livre !

Pour moi, c’est plutôt lecture ou relecture, voire même re-relecture de romans de Stephen King. J’adore cet auteur. Au-delà de l’histoire, c’est surtout la façon dont il raconte qui me touche. J’ai pris la peine de lire certains de ces ouvrages en anglais et c’est encore mieux qu’en Français ; tout en étant plus difficile pour moi.


Thomas et son grand père ont fait les derniers traitements de couverture de l’année. Il restera éventuellement un poudrage au talc en fonction des conditions climatiques à venir.

 

Maintenant que la mise en bouteilles est faite, il restait à soutirer les barriques de rouge 2007 avant les vendanges.


Sûrement pour la dernière fois, nous avons effectué ce travail en famille. Thomas commencera sa nouvelle vie d’étudiant la semaine prochaine à Tarbes.


Il ne reviendra que de façon épisodique à la maison.


Le fait de voir mon mari et mes deux enfants affairés ensemble au travail des barriques m’a comblé de bonheur ; qui plus est sous le toit tout neuf !

 

Une fois ce travail achevé le chai a pu reprendre son aspect d’origine. Le vin a retrouvé sa quiétude pour plusieurs mois avant d’entamer son deuxième hiver d’élevage.


Je n’ai pas pu résister à l’envie de profiter de l’éclairage  par les chandeliers. Les bougies naturelles ajoutent une touche de sérénité, quasi mystique à l’endroit.


Pendant les vendanges, je prends parfois mon court et frugal repas de midi au milieu des barriques, c’est un moment, sinon Le moment calme de la journée. Je m’y ressource.

 

Ceux qui lisent le blog d’Eric B ont pu constater qu’il avait pris la peine de venir nous aider à déguster les nouveaux millésimes. Il y a encore des gens serviables sur terre !

 

En conclusion, j’ai pu passer des quelques jours de détente entourée des êtres chers, de mon vin et de mes pieds de vigne.


Le bonheur quoi !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Patrick G 30/08/2008 07:36

Bonjour à toute la petite famille Comme,

Corinne, je n'ai que Jean-Michel qui apparait sur les photos, regardes s'il n'y a pas un problème, les autres ne s'ouvrent pas.

Tu parles de vacances... nous avons eu les mêmes, mais ne le sommes-nous pas toute l'année?
notre métier est si passionnant qu'il nous apporte ce dépaysement quotidien que l'on croit chercher en vacances. Il a mille et une facette et les jours ne se ressemblent jamais. J'ai l'impression d'avoir les pieds dans l'eau au quotidien...
bises à tous
Amitiés
patrick

Stéphane VILLETTE 28/08/2008 23:20

Salut Corinne,
C'est vrai qu'il y a un petit côté magique dans ce chai éclairé par de vraies bougies.
Tu dois être contente d'avoir ta nouvelle toiture !? ;o)

@micalement.
Stéphane.

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche