Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 08:32

 

Il y a quelques mois, j’écrivais quelques lignes sur mon dossier PAC (politique agricole commune) à remplir.

Ne recevant aucune aide, je ne comprenais pas vraiment pourquoi tant d’énergie dépensée pour remplir le questionnaire.

Cette semaine, j’ai reçu la réponse, je ne toucherai pas d’aides que je n'avais d'ailleurs pas demandées.

 

Mais même là, ils ne peuvent pas arriver à la dire simplement :

« Au vu des éléments de votre déclaration de surfaces 2008, je vous informe que vous ne percevrez pas d’aide du premier pilier couplée à la surface au titre de cette campagne. »

 

Pour ceux qui ne comprennent pas bien, il y a un document d’explications de 4 pages. Malheureusement, il a sûrement été écrit par la même personne donc c’est encore incompréhensible !

 

Une fois de plus, il y a aussi la fameuse lettre du Ministre de l’Agriculture. Une chose est sûre, au ministère, ils n’ont toujours pas changé de photocopieuse depuis le printemps dernier.

C’est donc rassurant de voir que les finances publiques sont gérées au plus juste.

Le contenu de la lettre ? Une suite d’idées toutes aussi éloignées de la terre et des paysans les unes que les autres. Je pense que les seuls capables de décrypter ces phrases sont les syndicalistes agricoles qui participent au côté du ministre au « pilotage » (dans le brouillard) de l’agriculture française.

 

Comme de nombreux petits viticulteurs, ces dossiers divers et variés ne rendront pas le quotidien plus simple ou plus compliqué. Ils seront bien rangés dans un classeur comme il nous l’est demandé expressément. Puis, ils seront oubliés avant d’être remplacés par d’autres dossiers tout aussi fondamentaux pour l’avenir de notre agriculture.

 

Bon nombre de mes pieds de vigne sont en place depuis la fin de la deuxième guerre mondiale. Ils en ont donc vu défiler des ministres, des plans agricoles, des crises, des joies et des pleurs.

La Politique Agricole Commune ne semble pas beaucoup les perturber, même si maintenant il y a en plus un Droit à Paiement Unique !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Franck 08/12/2008 21:52

Moi j'ai gagné du temps: je n'ai pas rempli ni renvoyé le dossier.
Il faudrait arrêter de se prendre la tête avec ces tonnes de paperasses inutiles. NOn seulement elles coûtent cher à notre pays; mais elles ne font en rien avancer l'agriculture.

Triste France :-(

Nos ministres en sont réduis à devoir créer de magnifiques usines à gaz technocratiques, sans aucun but ni fondement; ni même apportant la moindre porte de sortie à une agriculture enlisée dans un système productif qui cause sa perte...

J'en viens à me demander si tout ce montage n'aurait pas été inventé pour créer quelques postes de fonctionnaires supplémentaires et autres bureaucrates; et donc réduire un peu les stats du chômage. Sincèrement, je ne vois pas quelle pourrait en être la raison si ce n'est celle-là :-))

Franck 08/12/2008 21:51

Moi j'ai gagné du temps: je n'ai pas rempli ni renvoyé le dossier.
Il faudrait arrêter de se prendre la tête avec ces tonnes de paperasses inutiles. NOn seulement elles coûtent cher à notre pays; mais elles ne font en rien avancer l'agriculture.

Triste France :-(

Nos ministres en sont réduis à devoir créer de magnifiques usines à gaz technocratiques, sans aucun but ni fondement; ni même apportant la moindre porte de sortie à une agriculture enlisée dans un système productif qui cause sa perte...

J'en viens à me demander si tout ce montage n'aurait pas été inventé pour créer quelques postes de fonctionnaires supplémentaires et autres bureaucrates; et donc réduire un peu les stats du chômage. Sincèrement, je ne vois pas quelle pourrait en être la raison si ce n'est celle-là :-))

Isabelle 08/12/2008 13:22

Nous avons reçu le même courrier, la même réponse et avons ressenti le même sentiment ... Merci, nous nous sentons moins seuls maintenant !

Iris 08/12/2008 11:47

J'avais déjà commenté ton premier post sur ce dossier à remplir, en racontant mes expériences et états d'âme...

La phrase que tu cite plus haut et l'exemple type des tournures, qui m'ont découragées. Je vie en France depuis presque 30 ans, j'ai toujours essayé d'apprendre la belle langue de ce pays, qui est devenu un peu le mien, mais à la lecture de ce genre de prose, je me rends compte, que je la maitrisera jamais assez bien, pour être à la hauteur des formulaires officiels - c'est pareil pour les impôts ou les multiples paperasses viti-vinicoles.

Mon quotient d'intelligence ne doit pas être assez élevé, mes diplômes universitaires m'aident en rien - c'est sans espoir.

Mais c'est un petit réconfort de lire, que même des "vrais Français de souche" peuvent parfois désespérer devant ton d'énigmes - et là, je n'ajoute pas de smiley, parce que je trouve, que c'est un véritable problème.

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche