Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 10:57

En créant ce blog, j’ai mis en place une rubrique appelée « cuisine du champ des treilles » pour y présenter en toute humilité quelques recettes de terroir, souvent oubliées.

Il faut bien avouer que les ordinateurs de l’hébergeur ne sont pas surchargés par mes recettes.

Je suis admirative de voir que certains sont capables de concevoir une recette nouvelle tous les jours. Je n’en suis pas capable.
Mais le pire, c’est que bien souvent j’ai des difficultés à avoir l’idée pour le repas du jour !

Prise dans mes papiers ou ma comptabilité, il m’arrive très souvent de me rendre compte à midi, qu’il est midi et que Jean-Michel va rentrer déjeuner.

Parfois, c’est sa voiture ou même le bruit de la porte quand il entre, qui me rappelle l’heure.

Alors, loin de tous les géniaux mélanges de saveurs et d’odeurs, je cours vers la cuisine essayer de trouver une idée.

Le congélateur est bien souvent mon sauveur. Puis, la cocotte-minute est mise en action. Quelle invention magique ! En quelques minutes, c’est cuit. On peut tout mettre dedans en une fois et à la sortie, il y a un repas.

Une chose est sûre, je ne prends jamais des plats industriels préparés.

Je prépare moi-même. Certes, c’est souvent rapide et approximatif, mais c’est fait-maison.

Heureusement, mon mari est le plus gentil des hommes et il ne se plaint jamais.

J’ai souvent des scrupules surtout que dans le passé, je cuisinais en achetant régulièrement des revues. Il y avait souvent des gâteaux faits par moi.

Maintenant, je n’y arrive plus. Je n’ai plus le temps. Je dois mal m’y prendre pour en arriver à une telle extrémité.

On n’a du nous raccourcir les heures qui ne doivent plus faire 60 minutes comme avant. Je ne sais pas, je ne sais plus.

Ce qui me rassure, c’est qu’en parlant avec d’autres femmes, je me rends compte que beaucoup sont dans le même cas que moi. C’est au moins ça ; je ne suis pas seule.

Et finalement, je me dis que tous les aliments employés sont sains, je cuisine sans gras, c’est souvent triste ; c’est donc la meilleure façon de ne pas être tenté et de ne pas faire grossir ma famille !

Voici une recette à la mode en ce moment chez Comme: la soupe de citrouille.
A l'entrée de l'hiver, je congèle en cubes les citrouilles du jardin ou données par de gentils voisins.
Je jette ces cubes encore congelées dans l'autocuiseur avec du céleri branche, du sel. Je laisse cuire 10 minutes puis je passe au mixeur avec un peu de crème fraiche et je rajoute du poivre. C'est chaud, velouté et sain....que demande le peuple en hiver!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche