Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 10:11

Nouveau week-end de conditionnement en famille. Il nous manquait Laure, en Allemagne pour un échange linguistique.

Thomas est rentré pour les vacances. Il a renoué avec les caisses à faire le week-end !

Déjà, dans la semaine, j’avais préparé une commande (grosse pour nous) de 4 palettes pour les Etats-Unis. Merci à l’importateur !!!

 

A peine plus de 6 mois après la mise en bouteilles, le Vin Passion est épuisé. Il reste bien quelques centaines de bouteilles non conditionnées mais elles sont réservées.

 

Même si le vin est particulièrement bon (selon moi…), je ne m’attendais pas à un tel succès.

Il est le fruit de notre évolution gustative vers plus de pureté et d’expression du terroir à travers nos trois cépages blancs.

 

Ainsi, on a retrouvé la vraie âme des vins blancs de Bordeaux : fraicheur, complexité aromatique, gras en bouche, équilibre et longueur ; pour un prix qui ne fait pas regretter l’achat de la bouteille.

 

Actuellement, il y a un certain snobisme à refuser les Bordeaux.

Je pense que le Vin Passion redonne au vin blanc de Bordeaux sa véritable vocation, celle d’un vin de soif, au sens noble du terme, à boire à table.

 

Pour ma part, je dois avouer que je peux en boire à toute heure, toujours avec plaisir.

Les clients ont du avoir le même sentiment.

 

Je suis fière de pouvoir montrer qu’on peut attirer des consommateurs avec des Bordeaux blancs même en temps de crise.

 

Bien-sûr, le logo AB sur l’étiquette n’est pas non plus étranger au succès de ce vin. Mais être bio n’est pas un gage de succès. C’est un plus que nous offrons au consommateur qui dispose surtout de vins en viticulture conventionnelle, c'est-à-dire chimique. Pour nous, le bio devrait être la norme.

 

Bref, le Vin Passion est épuisé !!! Heureusement, le 2008 est là mais doit d’abord être mis en bouteilles.

 

J’espère que le Vin Passion, mais aussi tous mes autres vins, seront dégustés pendant des instants de plaisir en famille ou entre amis. On n'imagine jamais suffisamment comment le Bonheur est une somme de petits bonheurs patagés . Et c’est cela qui compte avant tout !!!

 

Partager cet article

commentaires

Philippe BARRET 16/02/2009

Tout à fait d'accord avec votre "auto analyse" du Vin Passion. Un e bouteille qu'on ouvre sans se poser de questions. Juste un bon coup à boire, sur une cuisine simple (viandes blanches rôties en particulier, fromages...). Continuez comme ça, ça change effectivement des blancs bordelais lourdement boisés !. Philippe

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche