Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 13:15

Nous avons profité de la léthargie qui prend le pays lors du 14 juillet pour finaliser nos assemblages de rouges 2007.

La mise en bouteilles est prévue à la fin du mois et il faut déterminer de façon définitive ce que seront nos différentes cuvées.

 

L’esprit de chacun de nos 3 vins (Petit-Champ, Grand-Vin et Les Sens) est déterminé depuis longtemps et les assemblages ont été faits. Mais cela ne représente que 90 % des volumes environ.

 

Pour le reste, nous conservons quelques lots séparés afin de pouvoir affiner nos assemblages et les amener vers ce que nous avons en tête, c'est-à-dire un vin idéal.

 

Tous les terroirs ne s’expriment pas de la même façon ; certains demandent plus de temps que d’autres pour donner toute leur mesure. Par contre, quand on leur laisse le temps nécessaire, ils deviennent des piliers fondamentaux d’un vin.

L’erreur à ne pas commettre est de les juger trop tôt et de les orienter avant qu’ils n’aient pu donner toute leur dimension.

Chez nous, on ne force pas les choses. Chaque terroir doit s’exprimer lorsque c’est le bon moment pour lui, qu’importe le temps qu’il faut pour cela. Comme le dit Jean-Michel, on est au service du vin.

Je suis totalement d’accord avec cela ; et de plus en plus. En ne forçant pas les choses, on obtient toujours ce que l’on veut ; sans brutalité, dans la douceur et l’harmonie.

 

Nous avons profité de la salle de dégustation de Pontet-Canet. L’endroit est dédié aux assemblages, les verres sont de qualité et en quantité largement suffisante pour tous les essais que l’on souhaite faire. C’est magique !

 

Avec tout cela, nous avons déterminé précisément et définitivement ce que seront nos trois nouveaux bébés.

Maintenant, il reste à finaliser le tout dans les cuves et attendre patiemment les mises en bouteilles.

 

Nos vins ne sont plus collés donc c’est un tourment en moins et une ligne à ne pas ajouter sur les étiquettes. Bientôt, avec toutes les mentions légales à inscrire sur les bouteilles, il faudra des étiquettes en plusieurs tomes !!!!

 

Je suis très fière de mes vins et j’ai hâte de pouvoir les présenter à tous mes clients-amis qui me font confiance.

 

Enfin, nous avons aussi profité de ce jour de repos pour faire… un tour des vignes de Pontet-Canet.

Jean-Michel est très fier de ses vignes et il tenait à avoir mon sentiment sur la question. L’évolution intellectuelle de cette viticulture est un chemin que nous parcourrons ensemble lui et moi. Mon avis semble lui être important, ce qui me donne une responsabilité supplémentaire car les enjeux ne sont pas les mêmes qu’au Champ des Treilles.

 

Heureusement, les résultats dans le verre semblent parler d’eux-mêmes.

Pour ce qui est de la récolte 2009, comme partout, on est tributaire du temps qu’il fera jusqu’aux vendanges. Mais pour le moment, c’est une impression de sérénité qui semble marquer les ceps que j’ai pu contempler. Et quand on dit beau à pleurer, on n’est pas loin de la vérité !

 

Ici ou ailleurs, des vignes aimées sont toujours plus épanouies et heureuses que les autres. C’est du moins ce que mes yeux (et mon cœur) semblent me montrer…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche