Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 août 2009 4 06 /08 /août /2009 08:01

Comme tous les ans, nous ramassons des fruits pour faire des confitures. Nous avons la chance de ne pas acheter de confiture du commerce. En fait, je devrais dire, que nous nous donnons la possibilité de ne pas acheter de confiture du commerce car la réalisation de confitures « maison » n’est pas une mince affaire quand il s’agit d’être autonome pendant 1 an et que l’on déjeune au pain confiture tous les jours ! Pour cela, il faut des dizaines de kilo de confitures. C’est donc énormément de temps pour ramasser les fruits, les dénoyauter (le plus souvent), tourner la confiture et la mettre en pot.

Nous profitons aussi des arbres plantés par le grand-père. Lui n’est plus là mais les arbres restent. Les arbres permettent de relativiser la place des hommes dans l’histoire. Il leur faut des années pour devenir adultes ; ceux qui les plantent travaillent pour les générations futures. Donc, lorsque nous ramassons des fruits, nous avons une pensée pour celui qui a planté l’arbre.


Depuis deux ans, il n’y avait pas de fruit. Avant même que le temps pluvieux n’apparaisse, les arbres n’avaient pas de fruits. Là aussi, la nature nous envoyait un message qu’il aurait fallu savoir lire…

Donc, pour la première fois depuis que Jean-Michel et moi vivons ensemble, nous avons été obligés d’acheter des confitures. L’aspect positif est que cela nous donne un point de comparaison entre nos confitures et celles du commerce. Les nôtres sont toujours meilleures et plus fruitées.


Le week-end dernier, nous avons commencé à ramasser des mirabelles. Ce n’est que le début de la saison.

Jean-Michel a secoué l’arbre pour faire tomber les fruits mûrs ; pas trop fort malgré tout pour n’avoir que des fruits vraiment à point.

 

Puis, c’est le ramassage.

 



Souvent, le plus dur est de ne pas oublier d’en mettre dans le récipient. Jean-Michel et Thomas ont une passion sans borne pour les fruits.

 

Enfin, il faut rentrer avec ce butin odorant et d’une couleur chaleureuse.

Le dénoyautage attend…

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
<br /> vous écrivez : " Depuis deux ans, il n’y avait pas de fruit. Avant même que le temps pluvieux n’apparaisse, les arbres n’avaient pas de fruits. Là aussi, la nature nous envoyait un message qu’il<br /> aurait fallu savoir lire… "<br /> <br /> puis-je vous dire à quoi je pense ? je pense à une loi très importante dans la Bible concernant le repos du à tout ce qui vit :<br /> pour les humains et les animaux : 1 jour sur 7<br /> pour les cultures : 1 an sur 7 + tous les 7 cycles 1 an supplémentaire. d' où la jachère, pour reposer les sols, à condition qu' il y ait rotation !<br /> et pour les arbres fruitiers ? on n' a pas le pouvoir de les arrêter de produire, alors ils le font eux-même, et c' est ainsi qu' on a des années sans ... ils obéissent mieux aux lois que nous :)<br /> <br /> <br />
Répondre
A
des mirabelles oui.....mais pas de Lorraine lol
Répondre
I
Pareil pour nous. L'année dernière a été la première année où j'ai du acheter des confitures. Cette année, je fais le plein de gout en tout genre:groseilles,framboises,poires,abricots,mirabelles et je suis en train de faire cuire des mures!Qu'est ce qu'elles sont bonnes nos confitures maison!
Répondre

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche