Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 07:53

Comme tous les étés, nous avons soutiré les barriques de vin rouge. Ainsi, nous sommes définitivement prêts à recevoir la nouvelle récolte sans se préoccuper de la précédente.

 

Cette fois-ci, il y avait des originalités dans notre travail.

 

Premièrement, nous avions plusieurs lots descendus en barrique à des dates différentes que nous avons voulu assembler. Tous les vins ont donc été pompés en cuve avant d’être redescendus en barriques.

 

Deuxièmement et c’est une vraie première, Jean-Michel n’a pas prendre part au chantier. Il y a quelques jours, il s’est fait une petite luxation de l’épaule et il est encore en convalescence. C’est un récidiviste de ce genre de mésaventures. La dernière fois, c’était il y a 10 ans, pendant les vendanges à Pontet-Canet. Il avait loupé une marche en descendant un escalier et s’était démis une épaule. C’était le matin à 9 heures et il y avait 200 personnes au travail. Comme c’était vers la fin des vendanges, la plupart des cuves étaient pleines.

Je l’avais amené aux urgences pour le remettre en place, puis deux heures après, il était revenu à son poste avec le bras en écharpe.


 

Heureusement, cette fois-ci, c’était beaucoup moins sérieux. Néanmoins, il ne peut et ne doit pas porter de poids ni faire d’effort.

Ce sont donc les enfants qui ont pris en charge, pratiquement seuls, le soutirage. Jean-Michel regardait. Quant à moi, je vidais les barriques.


 

Le temps était beau et l’ambiance décontractée. Heureusement car pour les soutirages de barriques, nous devons mettre des tains dehors pour égoutter les barriques. Il n’y a pas assez de place à l’intérieur. C’est certes un peu moins pratique mais ce n’est pas très grave. Il suffit seulement de bien choisir son jour.

 


Thomas a une fois de plus passé son temps à chanter. Il a même utilisé des barriques comme tambours pour accompagner son chant.

 

Bref, nous avons passé un bon moment malgré le travail physique.

 

Les vins se goûtent merveilleusement bien. 

Quand je pense qu’actuellement dans le forum La passion du Vin, certains remettent en cause l’utilité de la biodynamie. Chez nous, l’évolution vers cette philosophie a permis une évolution qualitative majeure pour les vins. Bien entendu, il n’y a pas que ça, mais quand même.

 

 

Bons vins, famille et bonne ambiance, que demander de plus ???

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Isabelle 23/08/2009 09:30

Vous avez raison, on ne demande rien de plus!!!

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche