Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 10:18

Maintenant que les vinifications touchent à leur fin, on pense à la taille.

Beaucoup de feuilles sont déjà tombées et les bois deviennent plus visibles pour évaluer la situation après la grêle du printemps.

 

 

grele-1.jpeg

Bien souvent, les rameaux ont été coupés à une vingtaine de centimètres de haut et il est difficile voire impossible de trouver des bois de taille c'est-à-dire des bois qui comptent suffisamment de bourgeons fructifères pour porter la prochaine récolte.

 grele2.jpg

Quand on dit qu’une grêle a des conséquences sur au moins deux ans, on en a là la démonstration évidente.

 grele3.jpg

Pourtant, comme après chaque coup dur, on va essayer de faire face, au mieux ou au moins mal.


Cette fois ci, ce ne sera pas facile mais on doit à la vigne de l’aider dans cette épreuve. C’est elle qui était sous les grêlons et le vent, ce soir du 25 mai.

 

Heureusement, avec amour, passion et un peu de temps, les cicatrices finiront bien par s’estomper…au moins tant que les même gros nuages noirs ne reviendront pas au dessus du vignoble.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche