Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 09:47

 

Il y a longtemps maintenant, je fêtais Pâques avec mes parents. C’était l’occasion d’aller aussi à la messe car ma maman était très croyante et assez pratiquante.

 

Puis, est arrivé le moment où, j’ai commencé à échanger le repas de Pâques avec Jean-Michel et sa famille.

 

Ensuite, il y a eu l’arrivée des enfants qui ont donné un air de jeunesse et des préoccupations nouvelles aux repas de famille en présence de grands-parents et même d’arrière grands-parents.

 

Progressivement, le nombre de génération s’est réduit alors que les enfants grandissaient.

 

Alors, les repas de famille sont surtout devenus des repas de la famille, c'est-à-dire des parents entourés de leurs enfants.

 

Puis, comme un nouveau commencement, nous avons vu arriver une nouvelle tête, Chloé, qui s’est glissée dans ce cocon originel. Elle n’était pas tout à fait nouvelle car on l’avait déjà vue petite fille, lors d’anniversaires.

Mais maintenant, elle est revenue avec un nouveau statut…

 

Et maintenant, on se met à fêter Pâques avec la famille de Chloé. Là aussi, il ne s’agit pas d’inconnus pour nous. Mais nos relations ont de fait changé là-aussi de statut. Ils sont passés d’amis à presque parents de notre fils.

 

Le repas était organisé autour de deux poulets cuits à la broche au feu de bois.

 poulets.jpg

Les vins servis étaient un équilibre entre Jean-Michel et moi.

N’ayant plus de liquoreux, je me mets à faire la promotion d’un très connu qui m’est cher.

 

climens.jpg

Ensuite, évidemment il y a eu le Vin Passion 2011 sur terrine de poisson aux poireaux.

 

vp.jpg

Pour les poulets, Jean-Michel avait prévu du Pontet-Canet 2004 et du Pontet-Canet 2000.

 

Enfin, sur le plateau de fromages de nos amis producteurs Van der Horst, deux autres vins.

 pc95.jpg

Il y avait tout naturellement un Pontet-Canet 1995. Mais, recevant des vignerons, Jean-Michel avait ouvert un vin californien de l’endroit où il avait fait un stage durant ses études et qui reste toujours un peu dans le cœur de ce grand sentimental.

C’était un Pine-Ridge Stag’s Leap Cabernent Sauvignon 1983. D’une qualité surprenante malgré ses presque trente ans.

pine.jpg 

Après le café, les amateurs ont pu déguster un Cognac Tesseron lot 29.

 

Bons amis, bonne nourriture et bons vins ; rien de mieux pour passer un bon moment sans penser aux tracas du quotidien et à une campagne électorale qui n’offre pas de perspective positive pour le pays.

 

Il ne me manquait que ma fille, prisonnière des brumes suédoises. Elle a passé Pâques, loin de chez elle mais surtout sous 5 cm de neige tombée la journée précédente. Quel pays étrange !!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche