Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 08:40

Effectivement, je pars demain pour Brest. Je ne suis pas souvent allée dans cette ville. Mais j’ai un vrai attachement à la Bretagne car, même si je ne me sens pas bretonne, la moitié du sang qui circule dans mes veines est breton. La famille de ma maman vient des Côtes d’Armor ; vers Perros-Guirec.

Il y a toujours une sorte d’opposition entre les Bretons de la côte et ceux de l’intérieur, entre ceux du Finistère et ceux des Côtes d’Armor. Je ne parle même pas du cas de Nantes qui à lui seul réveillerait toutes les tensions quand il s’agit de savoir si cette ville est bretonne ou pas. Mais face à  l’extérieur, les bretons font corps et sont avant tout bretons.

Donc, en allant à Brest, je reviens un peu vers des ancêtres.

Ma grand-mère était de Lannion et tous les étés nous allions passer les vacances chez elle. La côte de granit rose est pour toujours gravée dans  ma mémoire.

Mon arrière grand-mère était crêpière. Son mari était mort en 1914. Il fut l’un des premiers tués de ce terrible conflit (j'ai longtemps été certaine que le soldat inconnu était cet arrière grand-père) Aussi, pour gagner sa vie, sa veuve faisait des crêpes et les vendait. Peut-on faire plus breton que ça ?? C’est difficile.

J’ai déjà visité Brest. Mais je n’ai jamais pensé qu’un jour j’y reviendrais avec une casquette de viticultrice pour y présenter mes vins alors que personne n’a jamais possédé un pied de vigne dans ma famille. Pour les lecteurs bretons, je serai ravie de vous rencontrer à la ferme Quentel. Pour plus de renseignements : ICI



Finalement, on ne sait jamais où nous mènera la route de la vie…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche