Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 09:13

 

Parmi les vins que nous avons l’occasion de déguster, il en est qui marquent plus que les autres.

Il s’agit de vins israéliens.

Il y a plus de 10 ans, Jean-Michel a eu un stagiaire nommé Asaf, qui est devenu le premier œnologue israélien, diplômé à Bordeaux.


Grâce à lui, on avait appris beaucoup sur ce petit pays finalement mal connu bien qu’il fasse souvent et dramatiquement la une de l’actualité.

Un jour, je lui avais donné une bouteille de liquoreux Vieille-Vigne qu’il avait ramenés chez lui. Puis quelques temps après, il avait envoyé une photo de la bouteille sur les remparts de Jérusalem.
A l’époque, nous commencions juste notre aventure de vignerons et la vue de notre vin dans un lieu aussi chargé d’histoire nous avait émus, surtout si on garde en mémoire que c’est le berceau de la viticulture mondiale.


Depuis, Asaf a fait sa vie dans son pays et y est même devenu un professionnel reconnu.

Parfois, nous recevons du vin par des amis à lui en voyage à Bordeaux.

 

Il élabore aussi son propre vin, VITKIN. Là, c’est un Carignan 2007 que nous venons de déguster.

Le cépage et le millésime sont pratiquement les deux seuls mots que l’on sait lire sur la contre-étiquette écrite en hébreux.

 ASAF1.jpg

ASAF2.jpg

A la dégustation, le vin se révèle d’une belle concentration et le caractère « nouveau-monde » que je n’apprécie pas forcément est assez peu présent car le fruit a encore une place à côté d’un boisé un peu soutenu pour mon goût actuel.

 

Finalement, une bonne bouteille qui nous a permis de passer un bon moment.

 

Et c’est quand même cela le but premier du vin!

Partager cet article

Repost 0
Corinne Comme - dans Divers
commenter cet article

commentaires

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche