Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 09:25

Dans mon précédent message, j’ai fait part du fait que les vignes en biodynamie ont une franche tendance à se tenir bien plus droites que les autres.

Dans un commentaire, un lecteur me pose la question bien logique du « pourquoi ».

 

A cette question, il est difficile de répondre par de réponses évidentes, sinon la biodynamie n’aurait plus aucun secret pour personne.

 

Une chose est sûre. Quand nous nous sommes lancés dans ce mode de culture, la pousse des rameaux est devenue beaucoup plus droite que les années précédentes ; et cela de façon très évidente. C’est ce que l’on nous avait dit.

On a aussi pu nous reprocher de faire porter à la biodynamie une responsabilité qui n’était pas la sienne. Mais comme nous  n’avions changé qu’un paramètre, on pouvait sans trop de mauvaise foi envisager que le phénomène puisse être imputé à ce nouveau mode de culture.

 

Notre approche scientifique nous a amené à penser que le phénomène était probable et qu’il fallait le confirmer l’année suivante. Ce fut fait et les années qui suivirent aussi.

 

Par contre, comment l’expliquer ? Notre approche scientifique nous fait penser que les préparâts sont aussi des atomes et des molécules et qu’il doit bien y avoir des réactions chimiques.

 

D’un point de vue plus symbolique, celui qui nous importe vraiment, un pied de vigne c’est un peu comme un homme. Lorsqu’il est bien dans sa tête et qu’il a trouvé sa ligne de vie, il trouve une sorte de verticalité.

Un cep aura le même comportement.

Beaucoup de vignes « modernes » poussent comme des buissons et extériorisent ainsi leur « mal-être intérieur ». A la fin, elles produisent des vins déséquilibrés et dans le meilleur des cas, sans personnalité.

 

Pour qu’un vin ait de la personnalité, la vigne doit être saine dans son corps et dans son âme ; dans sa chair et dans son esprit.

 

La vigne reste toujours la plus animale de toutes les plantes.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Corinne Comme - dans Divers
commenter cet article

commentaires

lolodingo 02/08/2011 15:43


Je suis tout à fait d'accord avec vous qu'une vigne en biodynamie aura un meilleur état général et donc une meilleure tenue. Mais apportez-vous de la prêle? Car la silice peut aussi expliquer plus
concrètement et plus scientifiquement le fait que la vigne se tient mieux.


Corinne Comme 02/08/2011 16:14



Oui, en fonction des besoins et de la saison, j'utilise de la silice sous des formes diverses et variée. Je suis également convaincue que le biodynamie est une manière aisée d'appréhender
des phénomènes physiques, chimiques, biochimiques.....tout est tellement évident!



jull 04/06/2011 16:59


vous mentionnez la question d'un lecteur dans votre precedent billet, mais vous vous gardez toujours bien de repondre sur la confusion sexuelle....


le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche