Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 14:51

Une fois de plus,  une semaine de fous qui vient de s’écouler. On était encore dimanche que sans s’en rendre compte, on se retrouve déjà vendredi, à la porte d’un nouveau week-end.

Je n’ai même pas eu le temps d’alimenter mon blog mercredi dernier comme je l’avais prévu.

Il faut dire que mercredi j’avais deux rendez-vous sur le domaine.

Le premier était avec un sommelier souhaitant travailler avec nous. Il a fait la meilleure des démarches et la plus gratifiante pour notre petite marque ; il est venu sur place, pour se rendre compte, voir, écouter, ressentir … et déguster.

Il a eu l’air d’apprécier car il est resté pratiquement jusqu’à 14h et a acheté des bouteilles de toute la gamme.

Mais surtout, il était sur le « même lambda » que moi (comme diraient les enfants) au sujet des relations que nous avons vis-à-vis de la vigne et du vivant en général.

A peine était-il parti, le second rendez-vous arrivait. Cette fois-ci, c’était pour dépenser de l’argent en construction de bâtiments. Mon interlocuteur était l’architecte qui doit mener à bien le projet que nous mûrissons.

On n’en est encore qu’aux grandes lignes mais nous pâtissons d’un manque de place évident pour vinifier et élever le vin dans les meilleures conditions. Certes, en comparaison des premières années, on peut penser que tout est parfait mais il y a beaucoup de choses à améliorer pour le confort et le respect du vin.

Ce dernier est comme nous. A 20 ans, on peut coucher à  la belle étoile sans difficulté, puis en vieillissant on s’accomode bien d’une chambre d’hôtel même précaire. Puis en vieillissant encore devient plus exigeant en regardant à deux fois le détail de la prestation. 

Il faut aussi que l’on puisse améliorer la réception des clients à la maison. Au-delà de 2-3 personnes, il nous est difficile de bien recevoir les gens. C’est donc un point qu’il faudra améliorer.

Enfin, il me semble de plus en plus vital de proposer aux vendangeurs un vrai hébergement s’ils le désirent afin d’espérer fidéliser les meilleurs.

C’est sur de telles fondations que l’architecte va devoir préparer le projet. A suivre…

On peut aussi parler de la préparation des commandes à planifier pour une réalisation ce week-end. Il y a la mise en bouteilles à organiser en n’oubliant rien des matières sèches à commander.

A mon stress professionnel, je peux ajouter la présence des enfants à  la maison cette semaine pour cause de vacances scolaires.

Je suis convaincue qu’ils étaient plus actifs pour aider à la cuisine ou au ménage quand ils avaient 10 ans.

Vivement la rentrée…

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche