Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 17:12

Les quelques jours de temps calme que nous venons d’avoir ont donc permis de pulvériser le nécessaire traitement biodynamique d’après vendanges ; j’en avais parlé en début de semaine.

Ils auront aussi permis de finir les labours d’automne avant le nouvel épisode pluvieux. Ouf, je pourrais dire !

Mais si on regarde les choses avec un peu de recul, nous n’avons jamais été contraints de modifier notre planning de travaux depuis les nombreuses années où nous labourons nos sols.

Il y a toujours eu « le » moment où on a pu passer avec les charrues sans dégrader le sol. Parfois, on sortait d’un épisode très sec, parfois c’était le contraire. Mais, il s’est toujours présenté une fenêtre, parfois étroite durant laquelle les choses ont été possible.

Ce fut donc le cas cette année aussi. On a traité et dans la foulée, on a labouré. Maintenant, ce ne serait plus possible car il a plu toute la journée d’hier et encore aujourd’hui.

A cette saison, pour retrouver des conditions idéales pour retourner la terre, il faudrait plusieurs jours consécutifs sans une goutte de pluie et éventuellement avec un soleil assez présent.

C’est très hypothétique ! Mais pas improbable…

 

On va donc pouvoir remiser la charrue au garage, jusqu’au printemps prochain.

 Printemps qui arrivera vite, j’en suis sûre…

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche