Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 13:48

 Une dépression en chasse une autre et ainsi de suite.

Nous vivons un mois d’Avril peut commun avec des sommes de précipitations qui pourraient commencer à postuler pour le livre des records.

 

Déjà deux traitements consécutifs et bientôt un troisième effectués avec les « moyens de secours », c'est-à-dire le tracteur à chenilles et le pulvérisateur à dos.


Dans ces conditions, on ne parle même pas de travail du sol. Heureusement, les températures froides freinent aussi les herbes et finalement les vignes sont propres.

 

C’est dans ces conditions qu’on se met à relativiser les choses. On passe du temps à organiser les choses pour que la vigne soit plus heureuse, produise de meilleurs vins, soit plus forte…

Mais quand le temps se dégrade, on se met à faire pour le mieux sans pouvoir espérer mieux que d’attendre que ça passe.

 

Au moins, les conditions actuelles nous rappellent notre modeste place dans le Tout qu’est la nature.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche