Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 08:37

Samedi dernier, un couple d’étrangers a pris rendez-vous pour une visite du domaine.

Après quelques minutes de conversation téléphonique, j’ai appris qu’ils étaient hollandais.

Je les ai reçus pour un tour des vignes et des chais. Enfin, il y a eu la dégustation des vins du domaine.

Ils m’ont dit qu’ils avaient déjà découvert mes vins dans leur pays grâce à mon ami-importateur Marc, qui est justement venu me voir et dont je parlais ici même il y a peu de temps.

 

C’est toujours une sorte d’émotion qui m’envahi quand j’apprends que des personnes ont découvert mes vins à plusieurs centaines de kilomètres de chez moi et que de passage sur la côte atlantique, elles font l’effort de venir me rendre visite.

 

C’est sûrement que les vins leur ont plu.

Ils n’étaient pas vraiment venus pour acheter du vin mais pour en savoir un peu plus sur les bouteilles qu’ils ont eu l’habitude d’acheter dans leur pays.

 

Certes, ils étaient sensibilisés au bio et à la biodynamie mais ils ont été ravis d’apprendre quelques notions de ce qu’est vraiment la biodynamie au-delà de considérations de base et souvent erronées.

C’est à la fois fou et motivant de lire la satisfaction dans les yeux des visiteurs quand ils commencent à toucher du doigt le caractère profond de cette technique de travail, philosophie de vie.

 

Pour moi, les heures passent alors à une vitesse folle car l’échange qui se crée fait que leur vision de la viticulture et de la vie en général ne seront plus tout à fait comme avant.

 

Encore un bon moment !

 

Enfin, je dois signaler un détail insignifiant mais tellement logique dans le respect de la planète.

Notre voisin et client de Margueron, Monsieur Capelle est venu se réapprovisionner en bouteilles de Vin Passion. Tout naturellement, il a ramené la caisse vide de l’achat précédent.

Ainsi, pas de caisse dans le camion poubelle et donc pas de caisse nouvelle à redonner.

C’est comme cela que nous envisageons une vraie démarche écologique. Ce n’est pas en recyclant l’emballage que l’on respecte la planète, mais au contraire en ne produisant pas cet emballage.

 

Je ne lui ai pas rempli sa caisse de nouveau car le Vin Passion était déjà en caisses carton fermées, mais celle-ci, en parfait état sera réutilisée une fois prochaine.

 

Quand le geste est logique, sincère et intelligent, c’est toujours mieux…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Claude DUFFOUR 19/07/2010 10:03


Bonjour Corinne,
J'envisage aussi de rendre visite au Champ des Treilles.
Comment prendre RV ? (n° de tél)
A l'heure actuelle, en grand débat avec les amis sur le soufre...(avec, sans, un peu....)
Dégustations à l'appui.
Peux-tu nous dire quelles sont tes pratiques. Merci.


le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche