Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 13:59

C’est la sortie annuelle du guide de Jacques Dupont dans Le Point au sujet des vins primeur 2010.

Présenté hier soir en avant première dans le célèbre Bistro du Sommelier à Bordeaux, cela a été l’occasion de rencontrer des connaissances et même des amis que nous ne voyons qu’une fois par an ; à cet endroit lors de la même manifestation.

On ne prend jamais le temps d’aller rencontrer des personnes que l’on apprécie sincèrement ou même de s’arrêter en passant devant chez eux. La pression de la vie, les rendez-vous, les priorités, que sais-je, nous rappellent instantanément à nos obligations.

Donc, on a pu échanger les potins et les nouvelles diverses avec les amis. On n’a pas manqué de parler un peu bio ou biodynamie avec certains tout en évitant le sujet avec d’autres qui en sont encore à quelques année-lumière.

 

Tous les ans, le guide de Jacques Dupont relate avec précision la dégustation de centaines de vins de Bordeaux dans le dernier millésime. C’est un travail de fourmi réalisé sur plusieurs semaines avec une précision et une méticulosité impressionnantes.

 

Dans beaucoup de cas, la parole est aussi donnée aux responsables qui peuvent ainsi exprimer leur vision du millésime.

 

Il est intéressant de regarder ces différents commentaires. Comme ils ne font que quelques lignes, on peut y trouver le condensé de la préoccupation principale des gens. Certains ne pensent qu’au « marché » (…et à l’argent du marché). D’autres sont dans la technique pure ; souvent incompréhensible par le profane. Enfin, il a ceux qui sont admiratifs de leur nouveau joujou (tri optique, systèmes de mesures divers, installations high-tech,…)

 

Plus nombreux chaque année sont ceux qui n’omettent pas de dire qu’ils ont un essai en bio ou biodynamie. Certains sont tellement convaincus de la démarche, qu’ils restent des années avec 1 à 10 % de leur surface cultivés selon ces principes.

 

Rassurez-vous, il reste les inconditionnels de la chimie ; plus ou moins véhéments dans la défense de leur système de pensée.

 

Notre Champ des Treilles Grand-Vin fait partie de la sélection du guide. Cela ne change pas notre vie mais c’est toujours une satisfaction de voir son vin retenu par un critique.

 

Ego, égo…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche