Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 17:29

Le printemps n’arrive pas à s’imposer. Une journée de beau temps est suivie par deux ou trois jours de temps instable ; ou le contraire.

DSC05403.jpg

DSC05416.jpg

Ce matin, il y avait des gelées blanches y compris sur Pauillac, ce qui n’est pas courant.

 

On n’arrive pas à réellement enclencher le cycle de la vigne. Les cycles de la lune qui sont souvent proches de 9 ans. Mais pour une meilleure correspondance il est préférable de prendre 36 ans (soit 4 fois 9 ans). En comparaison avec le millésime actuel, on tombe sur 1977.

 DSC05413.jpg

Et en 1977, il avait neigé à Pâques à Bordeaux au début avril !

C’est la caractéristique principale de cette année-là car la qualité des vins n’a pas laissé de souvenir impérissable.


Heureusement pour nous, tout reste néanmoins encore à écrire pour 2013. On ne part pas sur débourrement précoce, c’est maintenant une certitude mais on a la chance dans ce métier, de pouvoir parfois produire de beaux vins grâce à un peu de chance et quelques semaines de beau temps bien placées.

Peu de gens se souviennent que 2009 a commencé avec beaucoup de pluie jusqu’à la fin juin.

2011 et 2012 auraient pu entrer dans la légende si la pluie ne s’était pas déclenchée à la fin septembre réduisant ainsi l’optimisme de rigueur.

 

Ainsi va la vie du vigneron…et de la vigneronne.

Partager cet article

Repost 0
Corinne Comme - dans Divers
commenter cet article

commentaires

office phone system 23/04/2014 12:56

Unsettled weather has always been issue when it comes to wine making. I am happy to read that after 2 or 3 days, a clear day has finally come. I look forward to reading your updates about making wine in a very good weather. Thanks for the post.

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche