Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 13:22

Effectivement, la vie nous a appris à ne jamais dire fontaine, je ne boirai pas de ton eau.

Lorsque nous avons commencé à commercialiser nos bouteilles de Champ des Treilles, il y a une dizaine d’années, nous nous sommes tout naturellement tournés vers le négoce bordelais traditionnel, le même qui diffuse tous les Grands Crus.

Mais très vite, nous avons fait le constat que nous ne les intéressions pas, étant trop petits, dans une gamme de prix trop basse et surtout pas connus.

Notre commercialisation s’est progressivement organisée autrement, sur la France puis l’export mais toujours avec le souci d’une distribution de qualité ; quitte à perdre certains marchés. Actuellement,  plus de 80% des bouteilles que je produis sont vendues hors de nos frontières.

Nous avons donc appris à vivre sans le négoce bordelais et j’ai fini par penser que nos routes ne se croiseraient jamais. Mais j’ai toujours pensé qu’il devait bien exister quelqu’un, parmi ces gens, qui puisse être intéressé par un projet tel que le nôtre.

Maintenant que je n’ai plus de souci pour écouler ma récolte, j’ai enfin pu constater que de telles personnes existent bel et bien et qu’il est possible de vendre du Champ des Treilles grâce à des acteurs importants de « La Place de Bordeaux ».

C’est un beau signe de modernité que de faire la démarche d’aller vers des petits viticulteurs tels que nous. Il est tellement plus facile et plus rentable de vendre des Grands Crus.

Je salue le courage de mes nouveaux interlocuteurs.

Je ne pense pas, ni ne souhaite tout vendre de cette façon.  Mais un client, c’est un client et c’est sacré !!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche