Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 18:42

 Avec le temps automnal voire même hivernal qui s’installe sur la région, on semble tomber dans une sorte de calme bien particulier.


Dans les chais, on est donc entré dans une sorte de routine de surveillance des cuves qui l’une après l’autre, font leur fermentation malolactique.

 

Dans la vigne, la taille pointe le bout de son nez ou de son sécateur.


La routine quoi…

 

Mais la routine pour Champ des Treilles, c’est aussi un nouveau prélèvement Qualibordeaux de contrôle gustatif et analytique de mes vins de la dernière mise en bouteille ; anciennement appelé l’agrément.


Mon propos est un peu amer car il avait été dit qu’on aurait en moyenne un prélèvement tous les 5 ans. La réalité est toute différente car pour le moment, j’en suis à un prélèvement par mise.

 

Je suppose que tous les producteurs n’ont pas ce régime draconien de contrôle. J’ai beaucoup de chance.

 

Il est logique d’avoir des règles et des contrôles mais comme souvent, c’est celui qui travaille avec honnêteté et conscience qui se trouve suspecté.

 

Pendant ce temps, les mauvais et les truqueurs peuvent continuer à passer à travers les mailles d’un filet à perméabilité sélective.

 

Plus le temps passe, plus je me dis qu’un jour je laisserai tomber le système de l’AOC car je crois maintenant surtout à la réussite individuelle.

 

Avec l’action collective il faut attendre ou tracter ceux qui ne veulent pas avancer et on finit par caler son pas à celui du plus lent.

 

Si c’était différent, on verrait les caves coopératives s’imposer comme des leaders dans la qualité. Or…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sébastien 14/11/2011 16:50


Bonjour, je lis vos post avec la plus grande attention et tiens a vous féliciter pour leurs contenus.Cependant j'aimerai réagir quant à votre amertume concernant les prèlevements de qualibx: il me
semble que vous faites une erreur d'interprétation des textes.Etant moi-même responsable d'une propriétè viticole ,je vous assure que les controles "produit" sont frèquents et que tout le monde est
à la "même enseigne" , enfin j'espère ;-) ; en effet un contrôle doit etre effectué au moins une fois par an et par appellation sur chaque unité de production.
les contrôles effectués une fois tous les 5 ans concerne uniquement l'outil de production (densité, volume cuverie necessaire, fiche de traçabilité, etc.....)
Je partage cependant votre avis sur les lourdeurs adminsitratives que l'on nous impose à longueurs d'années.
Encore merci pour votre blog .


Stéphane 10/11/2011 14:50


Bonjour,

Le lien suivant est extrait du blog de jacques Berthomeau, que vous lisez peut-être, cet article est plein d'enseignements sur les vins dans une AOC ou AOP qui s'affranchissent parfois des règles
pour exprimer leur typicité.
http://www.berthomeau.com/article-les-vins-a-forte-personnalite-une-premiere-en-bourgogne-qui-ouvre-des-perspectives-interessantes-88136521.html

Cordialement


le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche