Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 15:41

 

Je viens d’avoir un appel d’un amateur et je ne résiste pas à l’envie de le dire.

Le Monsieur était chez sa sœur et ils buvaient une bouteille de vin en discutant. La dame peu connaisseuse en vin, elle achète son vin chez un caviste sans savoir ce qu’elle achète.

N’ayant pas l’habitude de vins particuliers chez sa sœur, le Monsieur en question discutait sans vriament prêter attention à ce qu’il buvait.

 

Puis, tout à coup, il s’est rendu compte que ce vin avait autre chose, une profondeur, un équilibre qui méritait l’attention.

Il a gardé le nom du vin, a fait des recherches sur internet et m’a téléphoné. Car le vin en question était un Champ des Treilles, un Petit-Champ.

 

Nous avons discuté de qui nous sommes, de notre travail et de nos relations vis-à vis de la vigne.

Et j’ai passé un bon moment.

 

Tous les goûts sont dans la nature car Jean-Michel, après avoir eu 100/100 avec Parker, n’arrive pas à s’extasier sur un résultat qui frise la perfection en « n’oubliant pas que l’essentiel reste encore à faire dans la voie de la qualité et de la compréhension de la vigne ».

 

Et bien moi, je suis très contente et très fière d’avoir un tel coup de fil. Cela montre qu’un vin produit avec sérieux, respect de la vigne peut engendrer une émotion chez un consommateur.

 

On touche là au but ultime de notre travail, donner un instant particulier à une personne que l’on ne connait pas mais qui va, à travers cette boisson magique qu’est le vin, ressentir un terroir, un travail,  une  philosophie.

 

Si ce Monsieur me lit, je le remercie de son geste. Il m’a rendu le cœur léger en donnant encore plus envie de continuer !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche