Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 14:21

Une exploitation voisine de la notre est sur le point d’être démembrée. Des successions pas faites ou mal faites, selon le bord sur lequel on se trouve.

Je me garderai bien de juger car je n’ai aucune idée de la situation précise et je ne suis pas concernée.

Si j’ai décidé d’en parler malgré tout c’est parce que la disparition d’un ferme n’est jamais une bonne nouvelle. Quand je dis disparition, je m’avance sûrement un peu car les vignes semblent être reprises par une « émanation » de la cave coopérative locale toujours en demande de nouvelles surfaces et avec la bénédiction de la Safer, organisme officiel chargé de diriger la redistribution des terres. Coopérative, dirigisme, ces mots me rappellent toujours un certain régime économique et politique qui a pris fin après 1989…

Mais quoi qu’il en soit pour nos voisins, rien ne sera plus comme avant.

Combien d’autres exemples de personnes ont travaillé dur pour planter et entretenir des vignes alors qu’ils n’étaient pas propriétaires du sol ?

Ce fut le cas à la maison où ma belle-mère a planté des vignes sur les terres de ses parents. A sa mort, il a fallu faire les successions et payer à la sœur la part qui lui revenait. Cela revient à racheter son propre travail !

En agriculture, il y a longtemps eu des « aides familiaux », membres de la famille qui travaillaient avec leurs parents sans recevoir de salaire ni être déclarés. Un jour, eux ou leurs descendants demandent leur dû et c’est là que la situation se complique. Les preuves sont souvent difficiles à présenter car les témoins ont disparu et les documents n’existent pas.

Il n’est jamais bon de construire du solide sur des fondations faibles ou inexistantes.

Quand les choses sont faites avant, c’est tout de suite plus simple. Pourtant, pour des questions qui tiennent souvent au caractère profond des gens, mais aussi à leur parcours de vie, les successions ne sont faites que le dos au mur, au plus mauvais moment et dans une ambiance de guerre civile.

Et finalement le moment venu, est-ce que je serai seulement capable de faire mieux ???

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bof 09/03/2010 17:43


organisme officiel chargé de diriger la redistribution des terres. Coopérative, dirigisme, ces mots me rappellent toujours un certain régime économique et politique qui a pris fin après 1989…
z'avez dû avoir peur en 1981 les chars russes à paris bientôt à bordeaux!! des soviets dans les campagnes!!!! p't'être même des ouvriers avec un couteau entre les dents!! pov' femme!!!


le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche