Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 11:16

La récolte a repris avec le Merlot, qui représente chez nous le cépage le plus important en surface.

Pour la première fois de la saison, il a fallu vendanger sous un petit crachin pendant quelques heures. Puis heureusement, le soleil est revenu et les imperméables ont été remisés.

vendange-1.JPG

 

Heureusement, la pause casse-croute est toujours possible !

 vendange 2

 

Les grains ont maintenant atteint leur maturité optimale et il n’est plus question d’attendre.


Avec les grappes de merlot, on a pu faire les premiers remontages de la saison. Le début d’un long et méticuleux travail uniquement guidé par le verre et les papilles gustatives.

 remont1.JPG

 

Parmi tous les remontages, il en est un qui compte plus que les autres ; c’est le premier remontage de la première cuve remplie.

 

C’est le moment où je me dis qu’on va y arrivé et que le travail de l’année est là sous mes yeux. J’ai toujours un petit frisson dans le dos quand j’ouvre pour la première fois la vanne de la première cuve ; laissant s’écouler ce jus pas encore vraiment coloré mais tellement porteur d’espoir.

 

remont2.JPG

 

Ce jus c’est le résultat d’une année de travail mais aussi et surtout de toutes les idées que nous appliquons au quotidien, que nous faisons évoluer dans cette viticulture différente que nous avons choisie.

 

Rang après rang, parcella après parcelle, la proportion de vignoble vendangée augmente inexorablement.


Maintenant, il faut penser aux autres cépages présents sur le domaine, Petit-Verdot et Cabernets.

Là aussi, il va y avoir des décisions à prendre…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche