Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 07:37

Comme très souvent et même comme de plus en plus souvent, je viens d’avoir une série de visites, sur deux jours, de la part de clients potentiels, cavistes ou marchands de vin au sens large.

 

J’en suis à la fois flattée et surprise tant notre petit domaine est éloigné des grands axes de communication. Pour venir jusque là, mes visiteurs doivent avoir une vraie motivation.


Certains sont des habitués de la vente et ils continuent de prospecter en essayant de découvrir de nouvelles références pour leur commerce.

D’autres se lancent et arrivent avec un projet de commercialisation qu’ils ont mûri seuls ou en famille. Ils espèrent ainsi avoir LA bonne idée qui leur permettra de vivre de leur passion.

Ceux-là, souvent jeunes, sont en général très sensibilisés à la bio et la biodynamie.

Les visites sont donc alors particulièrement faciles. On peut plus parler d’échange que de visite car ces passionnés, ex-amateurs et presque pro ont une culture du vin bien plus importante que la mienne ; de très loin.

 

Par contre, leur connaissance de la biodynamie s’arrête souvent après quelques généralités ou des notions particulièrement théoriques ; même si elles sont médiatiques.

Il faut donc leur expliquer ce qu’est vraiment la biodynamie en la positionnant dans ce grand « tout » qu’est le vivant.

Pour cela, des exemples concrets leur permettent rapidement d’en comprendre certaines subtilités et le caractère génial et universel de cette technique – philosophie de vie.

 

Bref, ces visites sont des moments forts de partage et de convivialité.

 

Encore une fois, quel autre produit que le vin peut générer de tels instants ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche