Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 09:58

Petit voyage de 4 jours vers la Belgique.

Le but était de participer au salon de vignerons organisé par mes amis Mostade.

 

Heureusement, l’époque où je partais animer un stand en pensant aux ventes possibles est maintenant révolue.

Quand je me déplace, c’est le cœur léger ; au moins pour cet aspect-là. D’ailleurs, je me déplace assez peu.

Mais quand il s’agit de chez Mostade, c’est tout autre chose. J’y vais, pour eux tout simplement car ce sont des gens bien.

On y présente nos vins à une foule incroyable pour un petit village perdu.

Les rencontres entre vignerons sont toujours des moments d’enrichissement personnel et d’échange sans état d’âme.

C’est pour la tête que c’est le plus dur car les repas organisés pour les vignerons sont arrosés  d’une multitude de vins de toutes origines ; un véritable tour de France ou tour d’Europe moins œnologique que  « bacchique » ; la dégustation plaisir au sens le plus noble du terme.              

Comme à chaque rencontre, la biodynamie est un sujet central, dans son lien au terroir et au vin. Il faut constamment expliquer et expliquer encore car beaucoup de bêtises ont été dites et continuent d’être véhiculées sur la question. Pourtant, expliquée avec les bons mots, la biodynamie « parle » à tout le monde ou presque.

Enfin, je n’oublie pas ma collègue ou complice de voyage, Catherine Maisonneuve, vigneronne de talent à Cahors. On a refait le monde, au moins viticole et partagé nos expériences, nos sensibilités.

Après ces 4 jours, je sors évidemment fatiguée mais aussi un peu grandie par ces rencontres et ces moments vrais passés avec des personnes attachantes.

A renouveler…

 

Partager cet article

Repost 0
Corinne Comme - dans Divers
commenter cet article

commentaires

De Wilde Alain 19/11/2012 12:13

Bonjour Madame Comme,
Je suis un de cette "foule incroyable" qui a participé à la dégustation de votre week-end Belge.
Je pense tout comme vous qu'André et Monique (Mostade) sont "des gens biens". Leurs enfants et collaborateurs aussi à mon avis.
Défenseurs du vin, sans a priori, à l'écoute des vignerons et aussi de leurs clients.
Toujours en recherche, ne se reposant jamais sur leurs lauriers.
Je voudrais également vous remercier pour cette dégustation de vos vins lors de ces journées. Vous remercier aussi pour le temps que vous avez bien voulu consacrer à expliquer votre travail à un
néophyte en matière de biodynamie.
Cela m'a beaucoup plu et j'ai senti plus de passion dans vos explications que d'intégrisme que d'aucun, d'après ce que je lis dans votre Blogue, voudrait vous attribuer. Vos vins sont à votre image
me semble-t-il, francs et sans détour.
Je ne les ai pas encore regoûté mais je n'ai pas d'inquiétude à ce propos, j'y trouverai le plaisir du goût et de la convivialité partagés.
Merci encore pour ce beau moment.
les vigneron(ne)s sont décidément toujours passionnant(e)s à écouter.
Meilleures salutations

alain de wilde

le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche