Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 16:01

 Ce week-end, c’était préparation du sapin à la maison à Margueron.

Pour une fois, nous étions réunis tous les quatre ; ce qui est de plus en plus rare. Souvent, nous sommes deux, trois, parfois quatre,…voire cinq.

 

Le but premier était, comme toujours de faire des palettes qui doivent partir cette semaine.

Ce fut le travail des garçons qui n’ont pas arrêté. Une commande supplémentaire et impromptue d’Eric a fini de les occuper pour la journée de samedi. Merci Eric…

 

Le bâtiment est de plus en plus vide et je prends toute nouvelle commande avec un fatalisme de jouissance.

Les enfants, qui n’ont pas la même expérience de la vie (et des privations) partent travailler en étant conditionnés pour le nombre de caisses à faire et c’est toujours avec des protestations qu’ils accueillent toute demande supplémentaire.

Pour Jean-Michel et moi, c’est tout le contraire, plus il s’en rajoute, plus nous sommes satisfaits.

 

Mais pour Laure et moi, la priorité du moment, c’était la préparation du sapin de Noël.

C’est un travail que j’adore et que j’attends avec impatience malgré mon âge qui  n’est plus vraiment celui des sapins de Noël.

Il a d’abord fallu aller l’acheter. Moment important que celui du choix. Tout compte dans la décision et les divergences de point de vue sont estimées avec la plus grande attention.

 

Puis, c’est le moment de la décoration avec le thème qui sera retenu pour l’année considérée.

Là aussi, il y a de nombreuses divergences entre ma fille et moi, sur la position d’une boule, le passage d’une guirlande,…

Parfois, on se dispute, on s’en va puis on revient participer à la décoration ; attirées que nous sommes par une force mystérieuse et implacable !

 

noel1.jpeg

 

Dernier détail, la crèche qui vient de ma maman et qui ne rappelle qu’elle nous a quittés il y a bientôt deux ans.  Ainsi, elle est un peu parmi nous.

 

Vous l’aurez compris, le point central du week-end n’était pas le vin.

 

Pour une fois…

 noel2.jpg

Partager cet article

Repost 0
Corinne Comme - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Gosselin jean Noël 14/12/2010 09:18


Essentiel en cette période de l'année de se recentrer sur les (nos) valeurs essentielles de la Vie!!


le blog de Corinne Comme

En créant ce blog,  je souhaite faire partager une certaine approche de notre métier de vigneron afin de réhabiliter le mot « paysan ». Au-delà de son rôle dans la production de denrées alimentaires, il doit aussi être le gardien d’un savoir ancestral et faire le lien entre la nature, les animaux et l’humanité. Il est l’observateur et le garant des grands équilibres de la vie. C’est une tache prenante et passionnante qui s’accompagne de joies, de peines et de moments de doutes.

Recherche